Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XXes journées à Toulouse sur le thème « Efficacité versus équité en économie sociale ».
  1. Alcouffe (A.), Fourcade (B.), Plassard (J-M.) et Tahar (G.). – Introduction.

  2. Alcouffe (A.) et Alcouffe (C.). – Le travail féminin et les économistes français et anglais du XIXème siècle.

  3. Baslé (M.). – Coase, Commons et la deuxième génération coasienne : la possibilité d’une économie politique sans dichotomie parétienne entre l’efficience et la justice.

  4. Bichot (J.). – Les catégories « équité » et « efficacité » dans la doctrine sociale de l’Église.

  5. Clément (A.). – Lois sur les pauvres, revenu minimum (XVIIIème-XXème siècle) : historiographie et récurrence d’un débat sur le lien controversé entre équité et efficacité.

  6. Ramaux (C.). – Néo-libéralisme, efficacité et équité : quelle articulation ? En partant de l’ouvrage de L. Boltanski et E. Chiapello (1999).

  7. Ferraton (C.). – Intérêt et solidarité : une approche par les théories de l’économie sociale.

  8. Witztum (A.). – La répartition du revenu et la croissance chez Adam Smith.

  9. Barrère (C.). – Logique judiciaire et logique de l’efficience.

  10. Lambert (F.) et Defalvard (H.). – L’éthique des pratiques économiques contre l’exclusion en question.

  11. Latouche (S.). – Le raisonnable et l’équitable. Rapports marchands et justes prix.

  12. Tchernonog (V.) et Le Guen (M.). – Logiques associatives et financement du secteur associatif : essai de typologie.

  13. Clément (D.) et Sofer (C.). – Les théories post-welfaristes de la justice sociale ont-elles un contenu empirique ?

  14. Prades (J.). – La nouvelle économie sociale devant ses pièges. De la rationalité économique imposée à la plus-value sociale revendiquée.

  15. Sire (B.) et Tremblay (M.). – Contribution à l’étude de la relation entre la justice organisationnelle et les attitudes et comportements du salarié.

  16. Hoang-Ngoc (L.). – La politique de l’emploi face au dilemme de la « nouvelle économie » : à la recherche d’une réforme équitable du financement de la protection sociale.

  17. Barbier (J-C.). – Juger « l’Europe sociale » en termes d’efficacité et d’équité ?

  18. Vandenberghe (V.) et Zachary (M-D.). – Efficacité-équité dans l’enseignement : quel dilemme ? Une comparaison inter-pays basée sur les données TIMSS.

  19. Monnier (J-M.). – Formes de l’équité et modes de taxation des revenus en France.

  20. Meuret (D.). – L’équité en éducation selon les théories de la justice.

  21. Maître (Ph.). – Équité et salaire d’efficience : une analyse critique.

  22. Gadreau (M.) et Goujon (D.). – Le Revenu Minimum d’Insertion et les figures de la justice.

  23. Caire (G.). – Efficacité versus équité au sein du couple : l’échec du modèle beckerien face à 30 ans d’enquêtes sur l’emploi du temps des Français.

  24. El Moudden (C.). – Contributivité et redistribution intragénérationnelle des régimes de retraites.

  25. Albiser (É.). – Équité et efficacité des politiques familiales. Application aux cas français et britannique et au choix d’activité des mères.

  26. Couffinhal (A.). – Concurrence et efficacité productive en assurance santé.

  27. Fort (M-L.). – Les revenus des stars : des revenus socialement admissibles ?

  28. Jolivet (A.). – Discrimination à l’encontre des travailleurs vieillissants et rapport entre équité et efficacité.

  29. Boumahdi (R.), Lattes (J-M.) et Plassard (J-M.). – La discrimination sur le marché du travail : les approches économique et juridique.

  30. Jory (H.). – Comités de liaison et accompagnement des demandeurs d’emploi : quelle citoyenneté pour quels chômeurs ?

  31. Igalens (J.). – La perception de l’équité à travers les décisions d’augmentation individuelle : comparaison entre secteur marchand et non-marchand.

  32. Lima (L.). – Performance de l’action publique et discrimination positive à l’emploi : les compromis locaux du programme TRACEI.

  33. Larré (F.) et Barrère (G.). – Efficacité, équité et performance internes : le cas de l’IUFM de Toulouse.

  34. Ben Abid (S.) et Orivel (F.). – Enseignement à distance : équité ou efficacité.

  35. Le Doaré (M.) et Margirier (G.). – Centralisation, décentralisation des décisions et formes d’organisation du système éducatif.

  36. M’Piayi (A.). – Analyse de l’équité et des inégalités des chances : réflexion sur la politique éducative à visée égalisatrice.

  37. Abdennadher (C.) et Jellal (M.). – Un modèle de régulation du secteur de l’enseignement supérieur.

  38. Planas (J.) et Plassard (J-M.). – L’investissement en formation initiale comme préalable aux investissements en formation tout au long de la vie.

  39. Cahuzac (É.), Lemistre (Ph.) et Ourtau (M.). – Équité versus efficacité des politiques d’éducation : le cas du CAP.

  40. Bonnal (L.) et Mendes (S.). – Faut-il développer la formation par apprentissage ?

  41. Léné (A.). – Politique éducative et dispositif de formation en alternance : un jeu de dupe ?

  42. Berton (F.). – La formation en cours de vie active : accentuation ou réduction des inégalités de rémunération ?

  43. Tremblay (D-G.), Doray (P.) et Landry (C.). – Les comités sectoriels du Québec : un signe de rapprochement économie-éducation en matière de formation professionnelle ?

  44. Espinasse (J-M.) et Fourcade (B.). – Éducation : équité, efficacité et arbitrage inter-temporel. Une analyse générationnelle.

  45. Rapiau (M-T.), Stéphan (N.) et Biot-Paquerot (G.). – Les métiers de services aux personnes : analyse comparée des filières de formation en BEP/BEPA et du devenir des élèves.

  46. Besses de (M.) et Mouy (Ph.). – Les parcours de formation professionnelle et d’insertion des jeunes : comment conduire une analyse économique soucieuse d’efficacité et d’équité ?

  47. Bailly (F.) et Maurau (G.). – Valorisation du capital humain et mobilité du travail en Europe.

  48. Desbarats (I.). – Performances de l’entreprise et efficacité professionnelle du salarié.

  49. Cailleau (T.). – Équité versus chômage : l’impossible emploi dans les Länders est-allemands.

  50. Charlier (M.). – Le Service Public de l’Emploi : entre objectifs contradictoires et logique de qualité.

  51. Lizé (L.). – Stratégies des entreprises qui recrutent par l’ANPE.

  52. Courbier (S.). – À la charnière de la performance économique et de la justice sociale : le cas du travail à temps partiel.

  53. Koulinsky (A.). – L’assurance chômage interrégionale dans l’Union économique et monétaire européenne (UEM) : la question de l’équité.

  54. Menahem (G.). – Intensification du travail et santé : la balance entre plus d’efficacité et plus d’inégalités.

  55. Martin (J.). – La politique familiale d’après-guerre : une politique de l’équité au détriment de l’égalité.

  56. Adair (Ph.). – Déclin, renouveau ou permanence de l’économie domestique ?

  57. Jeandidier (B.), Reinstadler (A.) et Ray (J-C.). – Éligibilité à l’Allocation parentale d’éducation (APE) et activité à temps partiel.

  58. Thévenon (O.). – Les relations emploi-famiIIe en France et au Royaume-Uni : entre convention familiale et convention de l’État

  59. Assous (L.), Bonnet (C.) et Colin (C.). – L’impact des changements de législation sur les pensions : une comparaison cadre-non cadre.

  60. Chapon (S.). – Pour une meilleure adaptation de la protection sociale aux mutations du travail. Le cas des travailleurs indépendants et pluriactifs.

  61. Courtioux (P.). – Efficacité, équité et apprentissage : une analyse évolutionnaire du choix français pour les préretraites.

  62. Del Sol (M.) et Turquet (P.). – L’offre mutualiste en matière de prévoyance d’entreprise.

  63. Blanc (J.). – Le rapport ambigu à l’efficacité et à l’équité des bons d’achat à validité limitée.

  64. Duthil (G.) et Adde (I.). – Efficacité et équité dans le développement des services de proximité : une comparaison France/États-Unis.

  65. Raze (J-F.). – Efficacité et équité dans les modèles de localisation optimale : quel apport à la question des quartiers sensibles ?

  66. Guérin (I.). – Usage des minima sociaux et conversion des droits formels en droits réels : le rôle des espaces de médiation.

  67. Raveaud (G.). – Justice et efficacité : le cas de l’attribution de logements par une association d’aide aux sans-abri.

  68. Audier (F.). – Le passé professionnel des bénéficiaires du RMI. Quelques repères.

  69. Buisson (G.), Inthavong (S.) et Mossé (Ph.). – Pour une évaluation du dispositif d’aide à la création d’entreprise par les RMistes : entre efficacité économique et accompagnement social.

  70. Hugon (Ph.). – Efficacité et équité des dépenses d’éducation : le cas de la Côte d’Ivoire.

  71. Benarab (A.). – Modèle d’affectation interne des ressources financières et équité : le cas de l’université de Constantine.

  72. Hammouda (N. E.) et Musette (M. S.). – La mesure de l’activité en Algérie : une nouvelle génération d’indicateurs du marché du travail ?

  73. El Bekri (F.). – Les déterminants de l’activité féminine en Tunisie : une analyse empirique.

  74. Oufriha (F. Z.). – Programme d’ajustement structurel, maîtrise des dépenses et équité au sein du secteur public de soins en Algérie.

  75. Rougier (É.). – Réduction de la fécondité, stratégies de croissance et contraintes d’équité et de participation.

  76. Tizio (S.) et Flori (Y-A.). – Les politiques sanitaires subsahariennes : efficacité versus équité ou efficacité ergo équité ?

  77. Crétiéneau (A-M.). – Réexamen du dilemme entre efficacité économique et équité sociale à la lumière de dix ans de transition en Europe centrale et orientale.

  78. Gado (M. B. S.). – La relation éducation – croissance en zone CFA : une analyse à partir des données de panel.

...