Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XVIIes journées à Dijon sur le thème « Les avancées théoriques en économie sociale et leurs applications ».

Giret (J-F.), Kara (R.) et Plassard (J-M.). – Échec à l’université et accès au premier emploi. In : Les avancées théoriques en économie sociale et leurs applications, éd. par Eicher (J-C.) et Gadreau (M.), XVIIes journées de l’Association d’Économie Sociale, Institut de Recherche sur l'Économie de l'Éducation, tome 2, p. 503-530. – Dijon, 1997.

Résumé

Le passage à l’enseignement supérieur de masse, et l’influence des politiques éducatives ont largement influencé les mécanismes de sélection et d’autosélection à l’université comme dans l’enseignement secondaire. Avec plus de la moitié d’une classe d’âge obtenant le baccalauréat, le problème de l’orientation post-baccalauréat et les forts taux d’échec en premier cycle, ont conduit les chercheurs à s’intéresser aux problèmes de la sélection et d’autosélection à l’université. Les conséquences de ces mutations sur l’insertion ont en revanche fait l’objet de moins d’intérêt. La communication présente une étude théorique et économétrique de la primo-insertion pour des jeunes de niveau baccalauréat et en situation d’échec à l’université. Plus précisément, nous insisterons sur les conséquences des choix, de la réussite ou de l’échec scolaires au début de l’enseignement supérieur sur l’insertion professionnelle des jeunes.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...