Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XXXVes journées à Bobigny sur le thème « Économie sociale : crises et renouveaux ».

Reysz (J.). – Les politiques d'activation des chômeurs en Europe depuis la crise. In : Économie sociale : crises et renouveaux, éd. par Abecassis (Ph.) et Coutinet (N.), XXXVes journées de l’Association d’Économie Sociale, Presses universitaires de Louvain, p. 255-268. – Louvain-la-Neuve, Belgique, 2015.

Résumé

À partir de la fin des années 1990, les pays européens ont adopté des politiques sociales et de l'emploi proactives, sous l'impulsion de la stratégie européenne pour l'emploi, et ont développé des mesures de « (re)mise au travail ». À l'oeuvre partout en Europe depuis cette période, les politiques d'activation des sans-emploi n'ont pas été remises en question avec la crise de 2008. Si celle-ci a conduit pendant un temps à mettre l'accent sur le soutien de la demande, le choix de politiques d'austérité s'est accompagné d'un durcissement des conditions d'éligibilité aux prestations de chômage. Bien que cette pression accrue sur les demandeurs d'emploi se soit traduite par des effets positifs sur les taux de retour au travail, elle a toutefois contribué à développer l'emploi précaire et mal rémunéré.

Abstract

From the late 1990s, European countries have adopted, spurred by the European Employment Strategy, proactive social and employment policies and have developed “back-to-work” measures. Activation policies have not been questioned with the crisis of 2008. If it has led for a time to focus on programmes for supporting demand, the choice of austerity policies was accompanied by a strengthening of eligibility conditions for unemployment benefits. Although this increased pressure on job claimants has led to positive effects on rates of return to work, it has nevertheless developed precarious and poorly paid jobs.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...