Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XXXIVes journées à Grenoble sur le thème « Innovations sociales, innovations économiques ».

Chosson (É.). – Les trajectoires des bénéficiaires du RSA : enseignements d'une classification. In : Innovations sociales, innovations économiques, éd. par Lamotte (B.), Le Roy (A.), Massit (C.) et Puissant (E.), XXXIVes journées de l’Association d’Économie Sociale, Presses universitaires de Louvain, p. 345-363. – Louvain-la-Neuve, Belgique, 2014.

Résumé

Nous mobilisons une typologie des trajectoires de perception du RSA afin de donner un aperçu du devenir à trois ans d'une cohorte de ménages allocataires. Nous commençons par décrire notre cohorte, constituée de ménages entrant simultanément dans le dispositif et habitant dans le département de l'Isère. Nous rappelons ses spécificités structurelles, notamment une surreprésentation des trajectoires de sortie du RSA. Nous présentons également un descriptif des mobilités rencontrées durant les trois ans de suivi. Nous présentons ensuite notre classification en huit groupes. Nous pourrons associer aux classes un certain nombre de données connexes sur l'activité du ménage notamment. À partir de cette classification, nous constatons que les composantes socle et activité du RSA sont toutes deux marquées par des sorties massives du dispositif, associées à une évolution professionnelle favorable pour les membres du ménage. Les deux composantes sont aussi associées à des phénomènes de maintien durable dans l'allocation qui sont toutefois moins importants. Au fond, que ce soit dans le socle ou dans l'activité, un clivage apparaît, entre d'une part les ménages qui parviennent à s'éloigner durablement de l'allocation et d'autre part ceux qui, en emploi ou non, nécessitent un soutien financier pérenne.

Abstract

We mobilize a typology of RSA's perception trajectories to provide an overview of the three-year change in a cohort of household beneficiaries. We begin by describing our cohort, consisting of simultaneously incoming households, in the department of Isère. We recall its structural features, including an over-representation of outing from RSA trajectories. We also present a description of mobility encountered during the three years of follow up. We present in a second time our classification into eight groups. We can associate groups with related data including household activity. Based on this classification, we find that the “socle” and “activité” components of RSA are both marked by massive outputs of the device, combined with a favorable professional development for members of the household. The two components are also associated with a sustainable maintenance in allowance, which is however less important. Basically, either in the “socle” or “activité” components cleavage appears between firstly households who leave permanently the allocation and secondly those, in employment or not, who require sustainable financial support.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...