Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XXXIIIes journées à Marne-la-Vallée sur le thème « Les nouvelles frontières de l'économie sociale et solidaire ».

Baranzini (L.) et Swaton (S.). – Définir la nouvelle économie sociale par les critères plutôt que par les statuts ? Une analyse théorique à partir des critères retenus en Suisse par APRÈS-GE. In : Les nouvelles frontières de l'économie sociale et solidaire, éd. par Defalvard (H.), L’Horty (Y.), Legendre (F.) et Narcy (M.), XXXIIIes journées de l’Association d’Économie Sociale, Presses universitaires de Louvain, p. 53-68. – Louvain-la-Neuve, Belgique, 2013.

Résumé

Les contours principalement admis pour définir le noyau dur de l’ESS, à savoir les formes juridiques, ne semblent plus être une condition suffisante pour garantir l’adhésion à l’ESS. Des entreprises ont émergé depuis les années 1990 se revendiquant de la filiation ESS (critères Emes). Mais la seule prise en compte des critères en matière de résultats suffit-elle à qualifier une entreprise de « sociale » au sens de l’ESS ? C’est dans ce contexte que nous poserons les termes du débat en nous focalisant sur le récent exemple de la Chambre de l’ESS en Suisse romande (APRÈS-GE) qui nous servira d’étude de cas, la filiation affichée de celle-ci étant celle de l’ESS selon une visée élargie aux critères. Nous présenterons l’enquête menée en 2010 par APRÈS-GE et les critères choisis (partie 1) avant d’évaluer le potentiel, les limites et les interprétations théoriques de cette approche originale (partie 2). Des pistes de collaboration concrète avec les collectivités locales seront évoquées en conclusion.

Abstract

Some authors argue that legal forms are not enough to define SEE. The debate revolves around legal forms versus different criteria. During the 1990’s, so-called “social” firms simply defined themselves as belonging to a social and solidarity economy. Some researchers as Emes aim to list different criteria. But is a criteria approach strong enough to maintain the specificity of SEE organisations ? Precisely, APRÈS-GE’s criteria, to define SEE, belong to this Emes relation. We first present the outcomes of APRÈS-GE’s recent inquiry and the criteria chosen (Part 1). Then we challenge the potential, the limits and theoretical interpretations of such an original approach (Part 2). Slopes with concrete local collaborations are discussed in conclusion.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...