Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XXXIIIes journées à Marne-la-Vallée sur le thème « Les nouvelles frontières de l'économie sociale et solidaire ».

Abecassis (Ph.), Coutinet (N.) et Domin (J-P.). – La forme d’organisation mutualiste peut-elle résister aux transformations de la concurrence ? Une application au secteur de l’assurance-maladie. In : Les nouvelles frontières de l'économie sociale et solidaire, éd. par Defalvard (H.), L’Horty (Y.), Legendre (F.) et Narcy (M.), XXXIIIes journées de l’Association d’Économie Sociale, Presses universitaires de Louvain, p. 491-509. – Louvain-la-Neuve, Belgique, 2013.

Résumé

Les premières mutuelles ont été fondées au XIXe siècle autour de principes fondateurs (solidarité, refus du lucre, démocratie, liberté d’adhésion et bien-être des membres). Elles évoluent aujourd’hui dans un secteur de plus en plus marchand, où la concurrence d’autres formes organisationnelles se multiplie et où la règlementation prudentielle devient plus pressante. Ces transformations les ont conduites à se concentrer dans un contexte de mutations réglementaires, ce qui implique un effritement des valeurs mutualistes.

Abstract

The first mutual insurance societies were founded in the 19th century around a number of basic principles (solidarity, non-profit, democracy, freedom to join and members’ welfare). Today they are exposed to the market economy in which the competition from other organizational forms is increasing and prudential regulation is becoming stricter. These transformations have led to greater consolidation. This paper considers different aspects and discusses to what degree the current changes could bring into question the original principles altogether.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...