Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XXXIIIes journées à Marne-la-Vallée sur le thème « Les nouvelles frontières de l'économie sociale et solidaire ».

Le Roy (A.) et Puissant (E.). – Évaluer les activités associatives d’aide à domicile. Reconnaissance vs banalisation. In : Les nouvelles frontières de l'économie sociale et solidaire, éd. par Defalvard (H.), L’Horty (Y.), Legendre (F.) et Narcy (M.), XXXIIIes journées de l’Association d’Économie Sociale, Presses universitaires de Louvain, p. 231-246. – Louvain-la-Neuve, Belgique, 2013.

Résumé

Depuis la création d’un marché des « services à la personne », la valorisation de ce type de services tend à reposer sur leur caractère marchand : la partie qui émerge sur le marché, et prend forme au domicile, devient prépondérante. Parallèlement, le contexte budgétaire et politique accroît les nécessités d’évaluation, qui conditionnent de plus en plus les financements publics. Or, ces évaluations reposant sur des valorisations marchandes ne peuvent pas révéler l’intégralité du service réalisé. Dans ce contexte, les évaluations marchandes s’avèrent inadéquates pour reconnaître la richesse créée par les associations d’aide à domicile, conduisant à leur banalisation alors que les prestataires de services d’aide à domicile sont en très grande difficulté. Ainsi, évaluer ce que produit réellement une association d’aide à domicile suppose un renouvellement des postures évaluatives pour leur reconnaissance et non leur banalisation.

Abstract

Since the Planning Act for Social Cohesion (also called “Borloo Act”), which was promulgated on 18 January 2005 and created a job market for services providers to individuals, the value of that kind of services is based on their commercial nature : what happens at home becomes the preponderant part. At the same time, the budgetary and political context increases the need for evaluation, because public funding is conditioned on implementation of such evaluations. But these evaluations, based on market value, can’t look forward the full service produced. In that context, providers of home helper services encounter difficulties and market evaluations are inefficient. Evaluating what is really produced by a home helper provider becomes a key element for the sustainability of that kind of services and implies a renewal of evaluation figures.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...