Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XVIIes journées à Dijon sur le thème « Les avancées théoriques en économie sociale et leurs applications ».

Orivel (E.). – Conventions de qualité et caractère méritoire de l’art contemporain. Le rôle de l’État. In : Les avancées théoriques en économie sociale et leurs applications, éd. par Eicher (J-C.) et Gadreau (M.), XVIIes journées de l’Association d’Économie Sociale, Institut de Recherche sur l'Économie de l'Éducation, tome 1, p. 151-167. – Dijon, 1997.

Résumé

Cet article pose l’hypothèse du rôle des conventions de qualité, indispensables à la régulation du marché, dans la détermination de la valeur de l’art contemporain. Leur acceptation reposant sur un haut degré de connivence culturelle, les conventions de qualité ne sont toutefois admises majoritairement qu’au sein des acteurs du monde de l’art. D’où l’hypothèse du caractère méritoire de l’art contemporain : certains individus ne fréquentent pas les arts, plus par un manque d’information ou de volonté que par une réelle disposition de leurs valeurs en ce sens. Leurs comportements sur les marchés étant le résultat de leurs préférences immédiates, la possibilité des défaillances de marché apparaît. Leur comparaison avec les défaillances de l’État permet d’analyser la légitimité de la mise en place par l’état de politiques méritoires dans le domaine de l’art contemporain.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...