Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XVIIes journées à Dijon sur le thème « Les avancées théoriques en économie sociale et leurs applications ».

Pailhé (A.). – Inégalités de salaires selon le sexe et capital humain. Le cas des pays d’Europe centrale en mutation. In : Les avancées théoriques en économie sociale et leurs applications, éd. par Eicher (J-C.) et Gadreau (M.), XVIIes journées de l’Association d’Économie Sociale, Institut de Recherche sur l'Économie de l'Éducation, tome 2, p. 833-852. – Dijon, 1997.

Résumé

L’éventail des salaires était relativement étroit dans les économies centralement planifiées, le niveau d’éducation jouant en particulier un faible rôle dans leur explication. Les disparités de gains entre hommes et femmes étaient néanmoins élevées, de l’ordre de celles observées dans les pays occidentaux. Nous montrons que le niveau d’éducation permet d’expliquer une large part des écarts de salaire selon le sexe au cours de la mutation systémique engagée en Europe centrale au début des années 90, bien que d’autres facteurs tels que l’appartenance à un secteur ou le type de propriété de l’entreprise prédéterminent l’influence de l’éducation sur les salaires.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...