Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XVIIes journées à Dijon sur le thème « Les avancées théoriques en économie sociale et leurs applications ».

Mesnard de (L.). – À propos des problèmes causes par les indices de mesure d’inégalité. In : Les avancées théoriques en économie sociale et leurs applications, éd. par Eicher (J-C.) et Gadreau (M.), XVIIes journées de l’Association d’Économie Sociale, Institut de Recherche sur l'Économie de l'Éducation, tome 1, p. 379-395. – Dijon, 1997.

Résumé

On fait le point sur les faiblesses des indices de Gini et de Kakwani lorsque la dominance entre distributions n’est pas garantie : à un même Gini peuvent correspondre plusieurs distributions différentes et à une même valeur du Kakwani peuvent correspondre une infinité de couples d’indices de Gini. On propose alors d’approximer la courbe de Lorenz typiquement en deux ou trois parties linéaires, puis de décrire la position de son coude ou de ses deux coudes par deux ou quatre nombres qui suffisent à caractériser complètement sa forme et la catégorie à laquelle elle appartient. Une procédure de choix entre distributions est proposée, basée sur une application du maximin : entre deux distributions à un coude, celle dont la courbe de concentration est la plus tordue à droite est déclarée la moins inégalitaire.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...