Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XXXIIes journées à Aix-en-Provence sur le thème « Travail, organisations et politiques publiques : quelle soutenabilité à l’heure de la mondialisation ? ».

Dussuet (A.). – Associations d'aide à domicile : quelle « soutenabilité » pour un service de care ? In : Travail, organisations et politiques publiques : quelle soutenabilité à l’heure de la mondialisation ?, éd. par Richez-Battesti (N.), Petrella (F.) et Gianfaldoni (P.), XXXIIes journées de l’Association d’Économie Sociale, Presses universitaires de Louvain, p. 105-121. – Louvain-la-Neuve, Belgique, 2012.

Résumé

En France, les associations d'aide à domicile ont élaboré un modèle de service de care intermédiaire entre un modèle professionnel et un modèle domestique. On évalue ici le caractère soutenable de ce modèle, à travers les modes de reconnaissance du travail qu'il permet. On montre ainsi le rôle clé de la qualification dans les processus de reconnaissance du travail, puis combien les spécificités du care s'opposent à ces critères de reconnaissance du travail dans la sphère publique, tout en soulignant les risques que fait courir aux salariées2 le mode domestique de service. On conclut sur les difficultés que rencontrent actuellement les organisations associatives dans la mise en œuvre de leur modèle intermédiaire de service dans un contexte de rationalisation des dépenses publiques utilisant des critères d'objectivation du travail ; mais on note aussi leur ambivalence, leur caractère non lucratif pouvant les inciter à développer le modèle domestique de care.

Abstract

In France, home care associations have developed a care model, intermediate between a professional model and a domestic model. This paper evaluates the sustainability of this model, through the modes of work recognition that it permits. The key role of the qualification in recognition of the work is shown, and how the specificities of care work are opposed to the criteria for recognition of work in the public sphere, while highlighting the risks posed to employees by domestic service model. We conclude on the current challenges facing the associative organizations in the implementation of their intermediate model of service in a context of limited public funding, pointing out how their role is ambiguous, as their non-profit character can encourage them to develop the domestic care model.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...