Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XXXIIes journées à Aix-en-Provence sur le thème « Travail, organisations et politiques publiques : quelle soutenabilité à l’heure de la mondialisation ? ».

Dussuet (A.) et Flahault (É.). – Des emplois soutenables dans les associations ? La part du genre. In : Travail, organisations et politiques publiques : quelle soutenabilité à l’heure de la mondialisation ?, éd. par Richez-Battesti (N.), Petrella (F.) et Gianfaldoni (P.), XXXIIes journées de l’Association d’Économie Sociale, Presses universitaires de Louvain, p. 159-172. – Louvain-la-Neuve, Belgique, 2012.

Résumé

Poser la question de la « soutenabilité de l'emploi » revient à évaluer dans quelle mesure les caractéristiques de l'emploi permettent sa pérennité à la fois aux plans économique et social. Évaluer la soutenabilité de l'emploi associatif suppose donc de se référer à un ensemble de normes consensuelles établissant ce qu'est un emploi de qualité. Les recherches des années récentes ont plutôt fait apparaître la médiocrité de ces emplois, interrogeant la responsabilité du secteur dans la dégradation générale des conditions d'emploi. Adoptant une perspective de genre, on montrera ici que les normes de qualité d'emploi ne sont pas neutres, mais différentes pour les emplois destinés à des hommes ou à des femmes. À cet égard, on pourrait qualifier l'emploi associatif de « féminin » ; mais on montrera aussi que, dans la période récente, le rapport à l'emploi des femmes se transformant, ces normes sont remises en cause et obligent à définir différemment la soutenabilité de l'emploi à la fois féminin et associatif.

Abstract

The question of “employment sustainability” aims to assess the extent to which job characteristics enable its sustainability both economically and socially. Assess the sustainability of associative employment therefore implies a reference to a set of consensus standards establishing what is a quality job. Research of recent years has revealed the rather poor quality of these jobs, questioning the accountability of the sector in general deterioration of employment conditions. In a gender perspective, we show that the quality standards of employment are not neutral, but different for men or women jobs. Thus, associative employment might be termed “female”. But we also show that in the recent period, the women's relationship to employment has been transformed, so these standards are questioned. A different set of “employment sustainability” standards for both women and associations is now required.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...