Logo Association d'économie sociale
   Association d’Économie Sociale     Logo Fondation Crédit coopératif
Accueil > Les journées > XXXes journées à Charleroi sur le thème « Transformations et innovations économiques et sociales en Europe : quelles sorties de crise ? Regards interdisciplinaires ».

Merlin-Brogniart (C.) et Provost-Moursli (A-C.). – Les trajectoires d’innovation dans le secteur des maisons de repos. In : Transformations et innovations économiques et sociales en Europe : quelles sorties de crise ? Regards interdisciplinaires, éd. par Degrave (F.), Desmette (D.), Mangez (É.), Nyssens (M.) et Reman (P.), XXXes journées de l’Association d’Économie Sociale, Presses universitaires de Louvain, tome 2, p. 149-168. – Louvain-la-Neuve, Belgique, 2010.

Résumé

Dans le secteur des services, et en particulier celui des maisons de repos, les organisations sont souvent considérées comme peu innovantes ou comme se limitant à adopter des innovations purement technologiques et médicales. Ce secteur, en pleine croissance, doit faire face à des défis importants, parfois difficilement conciliables. Les maisons de repos sont amenées à trouver des solutions de compromis et innover dans de nombreux domaines. À la lumière de la Théorie des Conventions, cette recherche étudie les dynamiques d’innovation en oeuvre au travers de trois études de cas : une maison de repos associative, privée commerciale et publique. Outre le rôle joué par les acteurs internes et externes sur les trajectoires d’innovation, les résultats montrent que les innovations, considérées comme des dispositifs de compromis, sont fortement empruntes du statut juridique des maisons de repos, dans lequel elles puisent leurs justifications.

Abstract

In the service sector, and in particular in the nursing home sector, organizations are often considered as few innovative or as limiting themselves to the adoption of innovation purely technological and medical. This fast-growing sector is facing huge and sometimes barely reconcilable challenges. Nursing homes are constantly seeking compromise solutions and are thereby forced to innovate in numerous fields. Under the light of the French Convention Theory, this research investigates the dynamics of innovation through three in-depth qualitative case studies: nonprofit, forprofit and state owned nursing homes. The findings suggest that innovations, considered as compromise devices, are framed by the legal status of the nursing homes in which they ground their justifications. It also shows the influence exerted by external and internal actors on innovation trajectories.

Obtenir les références de l'article au format ou .

...